Qu'est ce qu'un enlèvement extraterrestre ?

Aliens, Extraterrestre, OVNI, UFO -

Qu'est ce qu'un enlèvement extraterrestre ?

de lecture

Par Bob LZR

Les récits d'enlèvements par des extraterrestres entrent souvent en ligne de compte dans les observations d'ovnis. Il s'agit là aussi d'un domaine où la vision du monde, le système global des croyances et la culture jouent un rôle dans l'organisation et le récit de ces expériences extraordinaires. Heureusement, les récits d'enlèvements d'humains par des OVNIS offrent généralement opportunité de réaliser une évaluation sérieuse par des gens compétents : généralement par des médecins, des psychologues ou des psychiatres. 

Enlèvement extraterrestre : L'histoire par laquelle tout a commencé

"Est-ce qu'il nous poursuit ?" Betty et Barney Hill ont eu cette pensée dans la tête alors qu'ils parcouraient la route de campagne sinueuse et vide des White Mountains du New Hampshire. C'était une nuit de septembre 1961, ils n'avaient pas vu une voiture depuis des kilomètres, et une étrange lumière dans le ciel semblait les suivre.

Quand ils sont finalement rentrés chez eux à Portsmouth à l'aube, ils étaient loin d'être soulagés. Ils se sentaient souillés. Leurs montres avaient cessé de fonctionner. Les chaussures de Barney avait été étrangement éraflées et la robe de Betty avait été déchirée. De plus, il y avait deux heures de route du trajet dont aucun d'eux ne pouvait se souvenir. Que s'était-il passé ?

Avec l'aide d'un psychiatre, le couple circonspect a finalement révélé une histoire surprenante : Des êtres gris aux grands yeux les avaient conduits dans un disque métallique de grande dimension. Une fois à l'intérieur, les êtres les avaient examiné puis effacé leurs souvenirs de cet épisode.

Cette  expérience a donné le coup d'envoi d'une enquête de l’armée de l’air américaine, dans le cadre du Projet secret « Blue Book » qui a réalisé les premières enquêtes sur les observations d'OVNI aux USA. L'incident allait également devenir le tout premier récit d'enlèvement d'extraterrestres qui ait fait l'objet d'une large diffusion dans le monde entier et qui influencera la façon dont des histoires comme celle-ci ont été racontées et comprises à partir de cette époque. Le débat se poursuit toujours aujourd’hui sur la question de savoir si le mari et la femme étaient des menteurs, des rêveurs, des fous ou tout simplement des personnes privées de sommeil qui ont par la suite retrouvé des souvenirs sérieusement brouillés par une mémoire défaillante...

Betty et Barney Hill

L'abduction des Hills

Le voyage en voiture des Hills avait été improvisé. Barney estimait que son couple de jeune marié avait besoin de faire une petite pause salutaire pour cause d'emplois trop éprouvants. Barney travaillait la nuit dans un bureau de poste, parcourant 100 km aller/retour quotidiennement. Betty travaillait dans la protection de l'enfance de l'État et était exposée en permanence aux malheurs et à la misère humaine.

Le peu de temps libre de ce couple interracial était consacré à leur église et aux activités liées au mouvement des droits civils des noirs américains. Par conséquent, après 16 mois de mariage, Betty et Barney ont décidé de faire ce voyage à Montréal et aux chutes du Niagara pour leur lune de miel "tardive". Ils sont partis sur un coup de tête tel qu’ils n'ont pas eu le temps d'aller à la banque avant que celle-ci ne ferme pour le week-end : Ils sont montés dans leur voiture pour ce voyage avec moins de 70 $ dans leurs poches.

Le dernier soir de leur séjour de trois jours, le couple, fatigué a siroté un café dans un restaurant du Vermont pour se ressourcer avant de rentrer en voiture. Barney pensait que s'ils ne partaient pas trop tardivement, ils pourraient battre de vitesse le vent et les pluies d'un ouragan qui s'approchait. Ils ont quitté le restaurant vers 22 heures, estimant qu'ils pourraient atteindre leur maison à Portsmouth, New Hampshire, entre 2 heures du matin et 3 heures du matin au plus tard.

Alors qu'ils conduisaient, une lumière étrange dans le ciel leur donnait une nouvelle raison de se dépêcher. Au début, cette lumière ressemblait à une étoile filante. Fait étrange, elle devenait de plus en plus grande et de plus en plus brillante à chaque kilomètre parcouru. Barney, un passionné d'observation d'avions et ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, était sûr qu'ils n'avaient rien à craindre. « C'est juste un satellite, a-t-il assuré à Betty. Il a probablement dévié de son cap. »

t shirt enlèvement extraterrestre

La lumière semblait se déplacer en suivant la voiture pendant que Barney descendait la route de montagne sinueuse. La lumière zigzaguait et zigzaguait, s'éclipsant devant la lune et derrière les arbres et les crêtes des montagnes, pour réapparaître quelques instants plus tard. Parfois, elle semblait s'approcher d'eux dans un jeu du chat et de la souris. Cela devait être une illusion, pensaient-ils. Peut-être que le mouvement de la voiture leur donnait l'impression que la lumière, elle aussi, bougeait. Cependant, la curiosité les a vaincus. Le couple s'est arrêté aux bord de la route sur une aire de pique-nique pour la regarder de plus près. À l'aide de ses jumelles, Betty a vu que la lumière blanche était un objet étrange qui semblait tourner dans l'air.

"Barney," dit-elle à son mari, "si tu penses que c'est un satellite ou une étoile, tu es complètement ridicule."

Il savait qu'elle avait raison (Barney avait un QI de 140 !). La nuit était trop calme pour un hélicoptère, un avion commercial ou même un jet militaire avec un pilote de haut vol. Il ne voulait pas effrayer Betty, mais il s'inquiétait. Quelle était cette lumière et pourquoi jouait-elle avec eux ?

Environ 110 km après le restaurant, l'objet planait juste au-dessus de la cime des arbres, à environ 300 m au-dessus d'eux. Barney a alors brusquement arrêté la voiture, laissant le moteur tourner. Il glissa dans sa poche une arme de poing qu'il avait cachée sous le siège et se précipita dans un champ sombre, laissant Betty dans la voiture. Ce qu'il voyait était gros comme un jet, mais rond et plat comme une crêpe. "Mon Dieu, qu'est-ce que c'est que cette chose ?" se souvient-il en pensant. "Ça ne peut pas être réel."

Derrière des rangées de fenêtres, des êtres en uniforme gris semblaient le regarder, se souvient Barney. Il a essayé de lever la main sur son pistolet, mais il n'a pas pu. Il a eu une idée effrayante : Nous sommes sur le point d'être capturés.

observation ovni par les Hills

Frénétiquement, il a couru jusqu'à la voiture et s'est précipité sur la route pendant que Betty suivait l’engin volant du regard. Sans explication, des bips forts et rythmés ont retenti depuis le coffre de la voiture. Le couple s'est alors senti immédiatement somnolent et a perdu connaissance...

Ils se sont réveillés environ deux heures plus tard et 50 km plus loin sur la route. De retour à Portsmouth, ils ont essayé de donner du sens à cette étrange nuit. Barney s'est senti obligé d'examiner en détail la partie inférieure de son corps. Tous deux semblaient conscients d'une présence déroutante sans pouvoir se l’expliquer.

Dans les semaines et les mois qui ont suivi, Betty, une lectrice passionnée et assidue, a consulté des livres de la bibliothèque pour finir par découvrir le Comité national d'enquête sur les phénomènes aériens (NICAP) du groupe civil UFO. Elle a également signalé l'incident à l'armée de l'air, préoccupée par les éventuelles radiations dont elle aurait pu être la victime.

Au cours des années suivantes, alors que Betty souffrait de rêves troublants et que Barney développait un ulcère et de l'anxiété, le couple a cherché une aide psychologique. Tous deux ont rencontré Benjamin Simon, un psychiatre et neurologue spécialisé dans l'hypnose, une technique courante à l'époque.

Pendant des mois de séances hebdomadaires, Simon a aidé le couple à reconstituer ce qu'ils croyaient être arrivé : Un engin volant s'était posé sur la voiture des Hills et les avait endormis. Par la suite, des êtres gris les ont amenés sur une longue rampe puis dans le vaisseau spatial. 

hypnose des Hills

Une fois à l'intérieur, le couple Hills a été séparé. Ils sont allés à tour de rôle dans une salle d'examen dont les murs étaient courbés et avait une grande lumière suspendue au plafond. On a demandé à chacun de grimper sur une table en métal. La table était si courte que les jambes de Barney étaient suspendues sur le côté.

Pendant les examens, les êtres ont enlevé les vêtements de Betty et Barney, arrachant des mèches de leurs cheveux, prenant des coupures de leurs ongles et grattant leur peau. Chaque échantillon a été placé sur un matériau transparent, un peu comme une lame de verre. Des aiguilles, reliées à de longs fils, sondaient leurs têtes, leurs bras, leurs jambes et leurs colonnes vertébrales. Une grosse aiguille, d'environ 10 à 12 cm de long a été insérée dans le ventre de Betty...

Pendant tout ce temps, un être appelé par Barney et Betty "le chef" veillait aux opérations de côté.

Après la fin de l'examen de Betty, les extraterrestres se sont précipités dans sa chambre, excités. Ils ont découvert que les dents de Barney pouvaient être enlevées. Betty rit, expliquant que Barney portait des prothèses dentaires, un fait du vieillissement humain que les extra-terrestres avaient du mal à comprendre.

Plus tard, seule avec le chef, Betty demanda où le vaisseau avait volé, admettant qu'elle savait peu de choses de l'univers. Le chef s’est alors moqué d'elle en lui disant : "Si tu ne sais pas où tu es, ça ne servirait à rien de te dire où je suis." Plus tard, sous hypnose, elle a dessiné une carte des étoiles qui lui a été montrée dans le vaisseau spatial.

Une diffusion mondiale

En 1965, l'histoire des Hills a été reprise par un journal à grand tirage de Boston. Après ça, tout a changé. L'histoire de ce couple discret a fait l'objet d'un best-seller et d'un film mettant en vedette James Earl Jones. 

Les Hills n'ont pas été les premiers à repérer un OVNI ou même à signaler un enlèvement par des extraterrestres. Mais leur histoire a captivé l'imagination des Etats-Unis et a fait l'objet d'une si grande publicité qu'elle a contribué à façonner la façon dont nous parlons encore aujourd'hui des rencontres et des enlèvements de type abduction extraterrestre.

Avant l'histoire des Hills, les rencontres avec des extraterrestres étaient amicales, selon Christoper Bader, professeur de sociologie à l'Université Chapman en Californie. D’après les récits, certains extraterrestres vivaient même sur terre et faisaient la navette vers chez eux les WE. Mais une fois l'histoire des Hills mieux connue, les récits d'enlèvements partageant certaines caractéristiques, comme les examens médicaux et le temps disparu ont commencé à se répandre. Des extraterrestres à grosse tête et aux grands yeux "gris" sont devenus des classiques de la science-fiction dans les récits personnels et de la culture pop, comme « Rencontre du 3ème type » et des séries télévisées comme les « X-Files ».

L'histoire des Hills et celles qui ont suivi ont ouvert la voie à une nouvelle compréhension de l'expérience humaine. Richard J. McNally, psychologue à Harvard, le dit ainsi : "Le phénomène de l’abduction extraterrestre, à mon avis, montre comment des individus sincères et non psychotiques peuvent développer des croyances et de faux souvenirs d'expériences incroyables qui ne se sont jamais produites."

Des experts de tous horizons ont tenté d'expliquer pourquoi des personnes intelligentes, autrement stables mentalement, ont fait part de ces expériences. De nombreux psychologues affirment que la paralysie du sommeil et les hallucinations ont joué un rôle. Le fait de poser des questions pendant l'hypnose, la principale façon pour la plupart des personnes enlevées de déverrouiller leur histoire, pourrait aussi avoir joué un rôle.

Ceux qui signalent un enlèvement pourraient aussi voir le monde un peu différemment. Selon certaines recherches, l'un des prédicteurs les plus puissants de faux souvenirs est une imagination débordante. Selon McNally, ce groupe a un score élevé en "idéation magique" et est par conséquent plus susceptible de croire aux fantômes et autres lectures de tarot.

enlevements extraterrestres

Certains croient que l'histoire des Hills avait tout pour devenir un mythe, avec ses rencontres surnaturelles, ses protagonistes vulnérables et ses voyages à l'étranger qui sont souvent les marques de légendes. Beaucoup soulignent le stress d'être un couple interracial vivant dans un état majoritairement blanc à une époque turbulente. (L'année de leur hypnose, 1964, a été marquée par les tensions de la guerre froide et les troubles des droits civils, avec de nombreuses émeutes urbaines qui ont éclaté cet été là.)

"Vous avez un couple biracial à une époque où, de toute évidence, il n'était pas facile d'être un couple biracial ", dit Bader. "Regardez ce qu'étaient ces extraterrestres : un mélange de noir et blanc. Je trouve ça très significatif."

Les récits des victimes d'enlèvement dépendent principalement sur de témoignages de première main, la forme de preuve la plus vulnérable. Les souvenirs peuvent être déformés par le stress ou la distraction, voir même fabriqués inconsciemment. Selon les psychologues, lorsqu'un faux souvenir est en place, le cerveau s'efforce de remplir les détails. Le psychologue Michael Shermer souligne la " patternicité ", c'est-à-dire la tendance à voir des modèles même lorsqu'il n'en existe pas, ce qui nous aide à voir des visages dans les nuages ou à supposer qu'un événement en a causé un autre.

L'expérience passée façonne également la perception humaine. Barney, un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, pensait que la tête "grise" ressemblait à celle d'Hitler et semblait menaçante. Betty, quant à elle, qui avait été toute excitée de voir les extraterrestres, plaisantait avec l'affable "gris" qui lui avait fait subir son examen médical. Cet extraterrestre a même accepté de lui donner un livre pour qu'elle l'emporte sur terre avec elle, a-t-elle dit, même si d'autres membres de l'équipage ont par la suite annulé cette décision.

Ainsi, selon Christopher French, psychologue spécialiste de l'expérience humaine liée au paranormal, les récits d'enlèvements et de rencontres avec des extraterrestres ont aidé les psychologues à comprendre le cerveau humain, ses défauts et les faiblesses inhérentes à la mémoire et aux témoignages de première main. "Ce que nous voyons et entendons, surtout dans des conditions d'observation loin d'être idéales, peut être fortement influencé par nos croyances et nos attentes antérieures ".

croyances complot enlèvement

Le conseiller scientifique du NICAP a contre-interrogé le couple et a trouvé leur témoignage crédible. Le projet Blue Book de l'armée de l'air a fini par rejeter l'histoire. La vraissemblable détermination de l’OVNI a les suivre pourrait s'expliquer par des "causes naturelles" : laissant entendre que le couple n'avait pas vu un vaisseau spatial non identifié mais seulement la planète Jupiter.

Pour sa part, le psychiatre Simon n'a jamais cru que les Hills avaient inventé leur histoire. Il a conclu que Betty avait rêvé de l'enlèvement et que Barney avait absorbé son histoire. D'autant plus que plusieurs des détails les plus frappants correspondaient aux descriptions des rêves que Betty avait écrites après l'événement. "Je crois implicitement en l'honnêteté de ces gens", a-t-il dit dans une émission de radio des années 70.

Bien sûr, une autre explication est toujours possible : L'enlèvement a eu lieu. Les Hills sont restés fidèles à leur histoire, malgré des années de scepticisme et de détracteurs. Comme beaucoup de personnes enlevées, le couple n'a jamais ressenti de faux souvenirs ou de paralysie du sommeil qui expliqueraient ce qu'ils avaient vécu. Betty est devenue une voix connue dans la recherche sur les ovnis et a affirmé qu'elle a été visitée plusieurs fois dans les décennies qui ont suivi.

Analyse des enlèvement extraterrestres d'un Point de vue médical

Les médecins pensent qu'une forme de paralysie du sommeil présente lors du réveil du sujet provoque les hallucinations dont sont témoins les personnes se disant "abductées". Il s'agit d'une sorte de paralysie temporaire accompagnée d'hallucinations visuelles et auditives. Les hallucinations en question sont souvent imputées aux fantasmes sexuels de l'individu, à son système de croyances et à sa culture.

Imagine que tu te réveilles dans ton lit, incapable de bouger et avec des hallucinations sexuelles dirigées par ton subconscient ! La nature exacte des hallucinations dépendrait probablement (comme les rêves) de la nature de ton système de croyances et de ta culture. Tu pourrais, par exemple, vivre la visite d'un ange ou d'un fantôme. Tu pourrais te retrouver dans une étreinte amoureuse avec une divinité grecque. De même, tu pourrais faire l'expérience d'une promenade transcendante grâce à un vaisseau spatial extraterrestre ou endurer l'inconfort d'être sondé par des mains extraterrestres.

Prenons le cas de Michael Shermer, rédacteur scientifique et rédacteur en chef du magazine "Skeptic". Il se dit lui-même avoir été victime d'un enlèvement par des extra-terrestres. Ou plutôt, il se serait effondré à la suite d'un manque de sommeil et d'épuisement à la suite d'une course transcontinentale de 83 heures à vélo. Alors que l'équipe de soutien de Shermer se précipitait vers lui, le cycliste dit les avoir vus à travers le filtre d'un rêve éveillé en les apercevant comme des extraterrestres issues d'une série télévisée des années 1960.

Les chercheurs attribuent également les cas d'enlèvement par des OVNIS à une foule d'autres causes comme :

  • La schizophrénie
  • Le syndrome cérébral organique
  • Les troubles bipolaire
  • Le syndrome de stress post-traumatique 
  • Les allergies alimentaires

EEG cerveau lobe temporal

Le neuroscientifique Michael Persinger pointe du doigt le lobe temporal du cerveau. Persinger croit que les anomalies du lobe temporal, lorsqu'elles sont combinées à certaines attentes culturelles (comme les croyances de l'existence d' Aliens, d'Anges ou de Fantômes) peuvent fausser l'illusion de la personne avec des expériences imaginées vécues véritablement comme des expériences réelles.

Point de vue Psychologique

Même sans l'aide de "soit-disant" ratés neurologiques, la mémoire humaine est une chose complexe et faillible. Chaque jour, nous vivons quelque chose de nouveau et nous transformons cette expérience en un récit imparfait. Nous pouvons nous convaincre de presque tout, surtout lorsque cela répond à un besoin ou une attente.

Alors pourquoi les êtres humains ont-ils besoin de visiter des vaisseaux spatiaux OVNIS et de rencontrer des Extraterrestres ?

Peut-être Carl Jung l'a-t-il exprimé astucieusement dans une interview de 1958 : "Dans notre monde, les miracles ne se produisent plus. Nous pensons que quelque chose doit tout simplement arriver et apportera une réponse ou montrera la voie à suivre. Alors maintenant des OVNIs apparaissent dans le ciel"

À la fin des années 1990, les psychologues Roy F. Baumesiter et Leonard S. Newman ont approfondi ce point de vue en soutenant que les rencontres d'enlèvement sont essentiellement des tentatives subconscientes pour se débarrasser d'une forme de conscience de soi par le biais de fantasmes masochistes. Au lieu d'une conviction mystique, nos esprits nourriraient ces fantasmes extra-terrestres.

De plus, notre cadre de référence culturel change continuellement. Certains observateurs ont même assimilé le récent déclin des observations d'OVNI à l'explosion de l'utilisation d'Internet. Le critique culturel Ziauddin Sardar suggère qu'au lieu de projeter nos espoirs et nos craintes dans l'espace, nous les projetons dans le cyberespace.

Qu'est-ce qu'un OVNI ? Vous ne trouverez peut-être pas la réponse au milieu des étoiles après tout, mais plutôt dans les chambres labyrinthiques de l'esprit humain.

Quoi qu'il en soit, nous vous proposons également la lecture de l'Oeuvre du Dr John E Mack pour un autre point de vue psychiatrique sur les abductés (article complet à venir)...


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.